Outils pour utilisateurs

Outils du site


politique

Politique, nouvelle constitution

Faire la liste des politiciens corrompus cela serait ridicule et sans fin car le pouvoir corromp.

Voici un brouillon de progamme politique général ou plus specifiquement pour la France :

D'abord avant toute consideration politique, ou religieuse, au dessus de toutes les lois, doit regner notre humanité, nos principes moraux, nos valeurs humaines, notre traditions humaines.

Préambule : HUMAIN AVANT TOUT :

Si une loi veut empecher les gens de s'aimer, de se reconforter, d'etre heureux, de rire, de jouer, de danser, d'ecouter la musique, d'avoir un accompagnement de fin de vie digne, d'avoir un enterrement digne, et autres valeurs humaines de base, si une loi est prevue pour faire du mal ou rendre les gens malheureux, alors cette loi n'a aucune valeur, elle ne devrait pas etre consitutionelle, c'est le premier fondement de toute société humaine.

Le but de la société :

Le but de la société est le bonheur commun ; le gouvernement est institué pour garantir à l'homme la puissance de ses droits naturels et imprescriptibles. (Article 1 de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen 24 juin 1793 )

Les droits naturels et imprescriptibles :

Les droits naturels et imprescriptibles sont : la liberté, l'égalité, , la sûreté, la résistance à l'oppression, la propriété.

(Basé sur Article 2 de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen 24 juin 1793 et sur article 2 de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789)

Egalité :

Nous ne sommes pas égaux, nous sommes tous différents, et l'objectif n'est pas de nous rendre tous égaux bien sur, mais égaux devant la loi, sans aucun privilège d'aucune sorte.

Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits.

Pour la loi, l'emploi public et les elections, est interdite, toute discrimination fondée notamment sur le sexe, la race, la couleur, les origines ethniques ou sociales, les caractéristiques génétiques, la langue, la religion ou les convictions, les opinions politiques ou toute autre opinion, l'appartenance à une minorité nationale, la fortune, la naissance, un handicap, l'âge ou l'orientation sexuelle.

La justice ne doit pas etre à plusieurs vitesses, rapide contre les petites gens et lente contre les politiciens ou autres personnes puissantes ou riches.

La peine doit etre proportionelle au délits ou crimes, peu importe si le delinquant ou criminel est riche ou puissant.

Par exemple : Il faut eviter un système où un clochard peut etre emprisonné immediatement pour avoir avoir volé un fromage, alors qu'un politicien ou grand patron qui a volé des milions pourrait éviter toute peine en faisant faisant par exemple trainer son proces jusqu'a sa mort de vieillesse.

( basé sur Article 1 et 6 de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789, et sur l'article 5 de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen 24 juin 1793 et sur La Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne du 18 décembre 2000, chap. III, article 21, point 1 )

LIBERTES

SEPARATIONS DES POUVOIRS, EQUILIBRES, INDEPENDANCE

SOUVERAINETE, REPRESENTATIVITE, REFERENDUMS, DECENTRALISATION

( Basé sur article 3 et 16 de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789. )

Annexes :

Déclaration des droits de l'homme et du citoyen 24 juin 1793 : https://www.lexilogos.com/declaration/droits_homme_1793.htm

Déclaration des droits de l'homme et du citoyen 24 juin 1793 : https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9claration_des_droits_de_l%27homme_et_du_citoyen_de_1789

quelques idées intéressantes sur ce site :

https://www.le-phoenix-francais.fr/dehs-declaration-des-droits-des-devoirs-et-des-responsabilites-des-etres-humains/

l'hymne national La Marseillaise

politique.txt · Dernière modification: 2020/11/13 16:21 de admin